Close

12. février 2020

20 ans du Réseau Européen De Géoparcs (EGN)

En 2000, 4 institutions se sont réunies et ont pris une décision révolutionnaire : le Géoparc Vulkaneifel (Allemagne), le Musée d’Histoire Naturelle de l’île de Lesbos (Grèce), le Géoparc Haute Provence (France) et le Parc Naturel Maestrazgo (Espagne) ont conjointement fondé le Réseau Européen de Géoparc (EGN).

Il s’agissait de la protection de notre patrimoine historique terrestre, de son lien avec le nutur et la culture, la médiation et la valeur touristique, et le développement régional durable. Et c’est un processus commun des régions respectives – une approche dite « ascendante », qui se nourrit de réseautage et de participation. À l’époque, personne n’aurait pu deviner le succès de cette combinaison : de 4 à 76 membres dans 26 pays européens en 20 ans. Et pas seulement cela – le réseau européen de géoparcs a été le modèle réussi pour l’UNESCO en 2004 pour la création du Réseau mondial de géoparcs (GGN).

L’approche holistique que les géoparcs mettent en œuvre dans leurs régions est plus que opportune compte tenu des changements mondiaux sur notre planète. Le respect de la nature, l’utilisation durable de nos ressources, la préservation, la sensibilisation, les partenariats et la compréhension internationale font partie des tâches auxquelles les géoparcs mondiaux de l’UNESCO s’engagent non seulement en Europe, mais dans le monde entier. L’Agenda mondial 2030 prend de plus en plus d’importance, car les tâches susmentionnaient déjà bon nombre des 17 Objectifs mondiaux de développement durable des Nations Unies. C’est pourquoi l’UNESCO a désigné les géoparcs du monde entier comme régions modèles, pour la médiation de l’Agenda mondial 2030 sur la base de projets et d’activités concrets et compréhensibles sur le terrain.

Félicitations et, en même temps, des remerciements chaleureux pour 20 années incroyablement riches de nouvelles idées, idées créatives, développements significatifs, confiance croissante et de bonnes perspectives – ce sont les composants dont nous avons besoin en ce moment pour façonner notre avenir.

(Texte: Jutta Weber)

12. février 2020

Deixe uma resposta

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *